Le désert d'Atacama est le plus aride sur Terre, pris entre la fosse océanique d'Atacama et la cordillère des Andes. Tout au long de cette barrière naturelle, des volcans frôlant les
6 000 mètres sont entourés de lagunes turquoise, de geysers  et de vallées encaissées.
Lieu privilégié d’observation astronomique, on peut y voir la nuit un ciel profond étoilé.

Cette série de photographies retranscrit la sensation de ses dunes, habitantes du désert dont les ombres et reliefs sculptent le paysage, le texturant admirablement. Dans ce paysage que des milions d’années ont dessiné, l’homme est un visiteur.